Rendez-vous: (+212) 0524 421124      Urgence: (+212) 0662723092

Conseils & Infos

La mauvaise haleine

Parmi les nombreuses causes de mauvaise haleine, celle trouvant leur origine au niveau de la cavité buccale sont, avec plus de 80% des cas, les plus importantes. 

Les composants à l'origine de la mauvaise haleine d'origine buccale sont représentés principalement par les composés sulfurés volatils (CSV), sulfure d'hydrogène (H2S) et méthylmer-captan (CH3SH), mais aussi par les diamines (putrescine, cadavérine), les acides organique (acétique, proprionique), et les composés aromatiques volatils (indole, skatole). Leur origine est la dégradation microbienne des acides aminés de la cavité buccale.
 
Dans la première partie de ce travail, le rôle de la maladie parondontale dans la production des CSV a été mis en évidence en précisant l'identité des bactéries impliquées ainsi que la corrélation existant entre l'intensité de la maladie parodontale et les variations qualitatives et quantitatives des CSV produits. 

Dans la seconde partie, le rôle des CSV dans l’étiopathogénie de la parodontite a été souligné. Actifs dans l'Initiation de la maladie parodontale par l'augmentation de la perméabilité de l'attache épithéliale, puis dans le développement de la maladie parodontale suivant deux voies - directe par modification de la forme et de la fonction fibroblastiques et indirecte par réaction immune - les CSV contribuent à la destruction des tissus parodontaux. 

L'analyse des travaux : cités dans la dernière partie a permis de confirmer le rôle majeur des dépôts situés sur le dos de la langue dans la production des CSV et conduit à considérer quatre situations : une halitose physiologique, une halitose non parodontale, une parodontite sans ou avec halitose.

 Cette approche permet de mieux apprécier le rôle majeur des CSV, facteur favorisant ou conséquence de la maladie parodontale, et de mieux appréhender leur traitement.