Rendez-vous: (+212) 0524 421124      Urgence: (+212) 0662723092

Conseils & Infos

Les maladies de la gencive

Les bactéries de la plaque dentaire sont responsables de l'inflammation de la gencive, de la perte de l'os qui soutient les dents et de la fabrication du tartre. Le stade ultime est la perte de la dent ! 


" Ce n’est pas une fatalité. On peut garder ses dents toute la vie, à condition de faire ce qu'il faut pour cela ! ! " 
Le tartre est un élément dur et poreux qui se forme à partir de la plaque dentaire. C'est un support pour les bactéries. Il constitue donc un élément irritant tant chimique que mécanique pour la gencive.

Le traitement de la gingivite : c'est le détartrage et la motivation.

La motivation : c'est l'enseignement de l'hygiène afin d'assurer l'élimination complète de la plaque dentaire. Le praticien montre à son patient comment se brosser efficacement et lui prescrit le matériel adapté à ses dents (brosse à dents, batonnets inter-dentaires, brossettes inter-dentaires, etc...)
 

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et un brossage bi-quotidien efficace

Traitement : curetage des poches sous anesthésie locale.
 

Après vous avoir fait une anesthésie locale, votre dentiste va nettoyer en profondeur l’espace qui s’est formé entre la dent et la gencive. Le but de ce " détartrage profond " est d’obtenir une nouvelle attache de la gencive sur la dent et une disparition de la poche.

Le traitement nécessite aussi de votre part une hygiène rigoureuse :

  • Brossage bi-quotidien des dents et des gencives.
  • Utilisation bi-quotidienne des bâtonnets inter-dentaires (et/ou brossettes inter-dentaires)

    Traitement : curetage des poches sous anesthésie locale.
     

    Après vous avoir fait une anesthésie locale, votre dentiste va nettoyer en profondeur l’espace qui s’est formé entre la dent et la gencive. Le but de ce " détartrage profond " est d’obtenir une nouvelle attache de la gencive sur la dent et une disparition de la poche.

    Le traitement nécessite aussi de votre part une hygiène rigoureuse :

    • Brossage bi-quotidien des dents et des gencives.
    • Utilisation bi-quotidienne des bâtonnets inter-dentaires (et/ou brossettes inter-dentaires)
       

      Le traitement : la chirurgie à lambeau.

      • préparation initiale : détartrage, curetage, motivation.
      • chirurgie dite "à lambeau" (sous couverture antibiotique):

      Cette intervention consiste à écarter la gencive de façon à découvrir l'os et les racines dentaires. Les buts sont les suivants:

      • éliminer le tartre et la plaque dentaire pour polir les racines (surfaçage).
      • améliorer l'environnement osseux. 
      • favoriser la réadaptation intime de la gencive sur la dent, ce qui supprimera la poche.

      Ce traitement arrête la progression de la maladie mais malheureusement, ne reconstruit pas l'os que vous avez perdu. La gencive en se raffermissant découvre davantage la racine de la dent. Cette nouvelle position de la gencive peut donner une impression de dent longue et parfois inesthétique.

      Les nouvelles techniques de dentisterie cosmétique peuvent corriger ces aspects disgracieux.
       

      Des techniques avancées viennent compléter la chirurgie à lambeau :  ces techniques se réalisent pendant l'intervention à lambeau.

      • Les greffes osseuses: votre dentiste vous prélève dans la bouche un peu d'os pour le greffer là où il en manque.
        Dans ce cas la greffe osseuse est autogène ( le donneur c'est vous ! ). Il peut également utiliser un matériau synthétique qui va stimuler le reconstruction de l'os.
      • La régénération tissulaire guidée: pose d'une membrane comme une toile de tente entre la gencive et la perte osseuse. L'os repousse vers ce plafond artificiel.
      • Un antibiogramme ciblé à l'aide de prélèvements bactériens dans les poches, il augmentera l'efficacité du traitement antibiotique qui accompagne ces interventions