Rendez-vous: (+212) 0524 421124      Urgence: (+212) 0662723092

Conseils & Infos

Les aphtes

Ce phénomène dure environ 10 jours. Etymologiquement, " aphte " vient du grec " aptein " : brûlure.

De cause inconnue, on peut cependant énumérer des facteurs favorisants. 

  • Sexe : prédominance féminine. Cycle menstruel, grossesse.
  • Stress psychique : troubles psychiques, chocs émotifs, dépressions.
  • Hérédité : famille à " aphtes buccaux ".
  • Médicaments : aspirine, antibiotiques, psychotropes, antimitotiques.
     
  • Traumatisme : morsure de la muqueuse, blessures, arêtes de poisson, prothèses dentaires. 
     
  • Virus HIV et immunodépressions. 
  • Infections bactériennes.
  • Aliments : noix, fraises, épices, certains fromages (gruyère), crustacés.



    TRAITEMENT :

    Il n’existe pas de traitement unique efficace dans le traitement des aphtoses buccales. Le traitement local ou général sera adapté suivant la forme clinique et le degré d’atteinte.
  1. Traitement préventif :

    Recommandé dans les aphtoses récidivantes. Il vise à éviter ou supprimer les facteurs favorisants :

    .
    Mise en état buccale : suppression des épines irritatives dentaires ou prothétiques.

    .
    Vitaminothérapie : vitamine C

    .
    Suppression des aliments favorisants l’apparition des aphtes. 
  2. Traitement local :

    . Attouchements par le dentiste d’acide trichloracétique qui apporte un soulagement rapide, dans l’heure, mais implique un risque de brûlure.

    .
    Substances aromatiques appliquée par le patient : BOROSTYROL.

    .
    Application d’un crayon au nitrate d’argent (s’achète en pharmacie). Le soulagement est immédiat.